DIY Le couvre livre en cuir

couvre livre en cuir

Pour l’anniversaire d’une amie, je lui ai fabriqué un couvre livre en cuir.

Mais pour quoi faire me direz-vous ?

Mais pour une multitude de raisons :

  • Si jamais vous lisez dans les transports en commun et que vous n’assumez pas de lire Journal d’une princesse de Meg Cabot (D’ailleurs maintenant rebaptisé Journal de Mia… ça passera peut-être mieux. Comment ça j’ai l’air bien au courant ?)
  • Pour protéger un peu le livre que votre collègue vous a prêté parce que tout livre passant entre vos mains ressemblent plus à un épouvantail qu’à un livre.
  • Pour le plaisir du contact avec le cuir. Je ne sais pas si il a été fait avec une peau de bébé mais je vous assure qu’il est vraiment très très doux !
  • Pour avoir l’impression de lire un grimoire
  • Parce qu’il y a un marque page intégré et que ça vous évitera de toujours perdre le vôtre.
  • Parce que c’est quand même un peu classe non ? (dites oui, j’y ai passé du temps !)
  • Parce qu’on ne risque pas de vous le piquer par mégarde.
  • et pour sûrement encore plein d’autres raisons…

Pour réaliser ce modèle je me suis inspirée du tuto de « Celle qui… » mais je l’ai un petit peu adapté car j’avais peur que le rabat arrière soit gênant lors de la lecture.

_DSC1781

_DSC1790

 

_DSC1796

_DSC1811

Le couvre-livre s’adapte sur des livres de 200 à 800 pages.

Pour vous procurer du cuir je vous conseille ce site qui permet d’acheter des chutes de très grandes qualités : www.cuirenstock.com

 

DIY trousses et pochettes en coton enduit

En ce moment j’ai une faiblesse particulière pour les tissus enduits (Petit Pan de préférence) alors je multiplie les petites trousses et les portes-monnaies !

trousse et pochette couture

En voici un petit échantillon :

L’occasion pour moi de tester mon mini-studio tente lumière Lumaland acheté récemment.

31wmhr2bibol-_sl500_Je tâtonne un peu pour m’en servir, ne connaissant pas vraiment la technique. Mais c’est rigolo. Je sens que ça deviendra bientôt mon nouvel accessoire indispensable, même si ça manque un peu de naturel, je trouve.

Et là où je suis fière de moi c’est qu’en plus j’ai réussi à la replier !

DIY le porte-carte {Tuto inside}

J’avais un peu disparue des écrans radar ces derniers temps. Mais je crois que c’est parce que je fonctionne à l’énergie solaire. Alors maintenant que les beaux jours sont de retour (enfin on aimerait bien !!) ça devrait repartir !

Aujourd’hui j’ai réalisé un porte-carte.

porte carte oh ror

_DSC1650

Pour la première fois j’ai utilisé du vrai cuir que j’ai associé à du coton enduit. On peut y ranger 8 cartes.

Je l’ai cousu avec ma machine à coudre mais j’ai dû acheter des aiguilles spéciales cuir. Elles sont un peu biseautées pour mieux percer le cuir.

Matériel :

1 tissu en coton de 80 x 80 cm pour les compartiments (si comme moi vous êtes contre la sobriété vous pouvez en choisir 8 différents de 10 x 10 cm chacun ^^)
1 tissu coton de 30 x 20 cm
1 tissu épais ou du cuir de 32 x 24 cm + une chute de 8cm x 14 cm (j’ai acheté des chutes de cuir sur ce site que je recommande : http://www.cuirenstock.com/ Grande qualité et très rapide)
2 boutons pression kam
1 bouton aimanté

Si vous utilisez du cuir : 1 aiguille à m.a.c. spéciale cuir

Pas à pas :

1- Commencez par couper votre tissu selon le schéma suivant. Pour télécharger le patron à l’échelle cliquez ici.

patron porte carte

Il vous faudra 8 carrés A de 10 cm x 10 cm pour les compartiments, 4 rectangles B de 10 cm x 14.5 cm (marges comprises) pour le fond des compartiments, 2 rectangles C de 16 cm x 12 cm pour les tissus extérieurs et enfin 2 rectangles D de 7 cm x 4 cm pour la languette.

Les traits noirs sont les traits de découpe. Les traits bleus sont les traits de couture.

Le but est de vous emmener à ce résultat :

assemblé

2- Pliez les carrés A en 2 (sur le trait rouge) et piquez à 1/2 cm du pli

3- Placez 2 rectangles A ainsi obtenus à chaque extrémité d’un rectangles B. Recouvrez chacun des rectangles A par un autre rectangle A. Et pour finir recouvrez le tout d’un autre rectangle B. Le tout endroit contre endroit.

Là normalement je vous ai perdu. Mais peut-être qu’avec quelques photos ça ira mieux :

étape 3

Étape 1

étape 3-2

Étape 2

étape 3-3

Étape 3

4- Épinglez et cousez tout autour en laissant une ouverture pour pouvoir retourner l’ensemble. Coupez les angles. Puis retournez.

porte-cartes etape 4

porte-cartes etape 4-2

 

5- Toutes vos pochettes (anciennement appelées rectangles A) se trouvent du même coté. Il faut en repasser 2 de l’autre coté puis recoudre à la main l’ouverture.

porte-cartes etape 4-3

porte-cartes etape 4-4

6- Refaire les étapes 3, 4 et 5 pour refaire une autre « page » de compartiments.

7- Assemblez vos 2 « pages » de compartiments et fixez les avec 2 boutons pression mâles.

porte-cartes etape 7

8- Nous allons maintenant faire notre languette.
Fixez la partie mâle de votre bouton aimanté sur un des rectangles D.
Si vous avez choisi du cuir ou un tissu très épais, cousez votre languette directement en couture apparente l’envers contre l’envers.

Si vos tissus sont assez souples, cousez endroit contre endroit puis retournez.

9- Sur le rectangles C intérieur placez les deux boutons pressions femelles sur lesquelles viendront s’accrocher à la fin vos pages de compartiments.

Sur l’autre rectangle C (celui pour l’extérieur donc) positionnez la partie femelle de votre bouton aimanté (à l’endroit de l’hexagone gris du schéma)

(désolée dans le feu de l’action j’ai oublié de prendre des photos de cette étapes là :s)

10- Assemblez endroit contre endroit vos 2 rectangles C. Pensez à positionnez correctement la languette à l’intérieur. Désolée pour le coup je ne peux pas vous donner de tuyaux pour ça. J’ai fait un sacré blocage dessus et j’ai dû m’y prendre à 3 fois ( peut-être même 4… eh oui quand même !) pour réussir à la mettre correctement ! Je vous ai juste indiqué sur le schéma où la positionner pour le sens débrouillez vous !

porte-cartes etape 10

11- Coudre en laissant une ouverture. Retournez. Cousez à la main pour refermez.

12- Et voilà ! Vous n’avez plus qu’à clipser vos pressions pour finir l’assemblage de votre porte carte

porte-cartes clips

porte-cartes

Mes premiers pas en lettrage

Ça faisait un moment que cela m’attirait. Grâce au dernier numéro de Flow magazine et le petit carnet d’initiation au lettrage, j’ai pu franchir le  cap.

20160218_213521

Après quelques essais et entrainements…

abcd

 

Voici pour première « œuvre » une citation de Marcel Aymé :

l'espérance est une joie qui ne s'use pas

J’ai adoré faire du lettrage. Il faut faire preuve de créativité, de patience, de minutie…
Et je me suis bien amusée ensuite avec Photoshop pour améliorer en post-production et mettre en couleur.

 

Bref cette nouvelle activité me plaît bien et je compte bien persévérer un peu dans le domaine.

Flow 29 jours

Hier je vous présentais le magazine Flow

Aujourd’hui je voulais vous parler du challenge photo qu’ils proposent sur Instagram :

Le principe est simple : 1 jour, 1 thème, 1 photoflow-29-jours-challenge-photo

Et voici mes interprétations :

 

J’aime beaucoup ce petit jeu. Certaines photos sont prises exprès pour l’occasion, d’autres sont des anciennes (beaucoup ont déjà été publiée ici !) qui retrouvent une nouvelle jeunesse grâce au challenge !

Pour la suite des événements n’hésitez pas à me suivre sur Instagram (lien en bas de page ou @ohohohror) et il n’est pas trop tard pour participer aussi au challenge😉

Flow un magazine sur la douceur de vivre

Je ne vous en ai pas encore parlé mais peut-être connaissez-vous déjà ce magazine.

be3bbcec398b3431dc07d9ebf24b65c2

Je l’ai découvert au mois de Décembre. C’est un magazine qui fait la part belle au fait de prendre son temps, de (re)découvrir les petits plaisirs etc.
Ça n’a pas d’autre ambition que de proposer de mettre un peu de positif dans notre quotidien. (et c’est déjà pas mal !)

Sachant que c’est un bimestriel, je n’ai lu que 2 numéro. Je n’ai donc pas beaucoup de recul mais je peux déjà vous faire un petit bilan de ce que j’en retiens

Ce que j’apprécie :

  • Le coté très esthétique et très soigné. Tout est très beau dans Flow. Je crois que je pourrais l’acheter juste pour le regarder sans le lire.
  • Les belles illustrations détachables. Chaque numéro un artiste propose quelques œuvres. Ces dernières sont imprimées sur des feuilles légèrement cartonnées et détachables. Je trouve ça vraiment chouette.
  • La positive attitude ! Bah oui ça fait plaisir de lire un article sur le camping hivernal ou de découvrir un lieu sympa qui donne envie d’aller y faire un tour.
  • Les goodies.  A chaque numéro un petit cadeau. Dit comme ça ça fait un peu Pif Gadget mais en vrai pas du tout. La dernière fois c’était un calendrier éphéméride avec une jolie citation et/ou pensée par jour. Cette fois ce sont des cartes de méditation pleine conscience et un petit livret d’initiation au lettrage. Le lettrage est pour moi une véritable révélation. J’aaadooore ! Je vous montrerai bientôt.

Ce que j’aime un peu moins:

  • Les articles un peu psycho. Je les trouve trop légers. J’aurai apprécié qu’ils soient plus approfondis.

 

Donc globalement je trouve ce magazine sympa et sans prétention, malgré le coté un peu Bisounours et le manque d’articles de fond.

 

DIY la guitare en tissu

guitare tissu 0

Elle est désormais très connue sur la blogosphère mais je ne l’avais pas encore réalisée moi-même !

Voici sortie de mes mains et de mes aiguilles : La guitare-doudou !

Elle ne rejoindra pas la chambre d’une mignonne petite fille, ni celle d’un charmant petit garçon mais celle d’un guitariste chevronné ! Petit clin d’oeil pour son anniversaire.

Après tout y a pas d’âge pour apprécier un bon doudou !

J’ai bien évidement suivi le tuto de Pour mes jolis mômes

Il était indiqué que c’était hypeeer facile et qu’il ne fallait pas plus d’01h30 pour la réaliser…
Humm…
C’est presque le temps que j’ai mis… entre chaque pauses !

Bon en gros il m’a fallu une bonne journée pour la faire. Mais c’est surement parce que j’ai cousu 2 boutons et 2 cordes en plus. (Mais siiii c’est ça !!)

_DSC9974

_DSC9972

_DSC9966

Je l’aurais bien gardé quand même cette guitare…
Je trouve qu’elle allait bien avec le coussin Union Jack et Robert (c’est le chien). Vous ne trouvez pas ?

 

Doudou plat

loupios le doudou un peu déglingos

Beaucoup de naissances en ce moment. Il faut donc essayer de se renouveler un peu !

Pour Raphaël j’ai voulu faire un doudou. Plus exactement je voulais faire le doudou plat pour bébé proposé dans le livre En piste de Laetibricole :

le doudou plat laetibricole

Seulement voilà, dès le début j’ai eu un peu de mal ! Faut dire qu’il faut commencer par le plus dur : la tête

_DSC9961

Comme vous pouvez le constater il avait un air pas très finaud mon loup avec son museau tout tordu !

Du coup j’ai pris le parti de jouer la carte doudou Déglingos. Comme c’est justement le principe de la marque qu’ils soient un peu mal fichu, je me suis dit que ça passerait.
En plus ça tombait bien j’avais déjà pris le tissu adéquate !

_DSC9963

Pour l’étoile centrale, ça s’est mieux passé. Je suis assez contente du résultat.
Petite astuce pour coudre le simili cuir : Pour que le pied de biche glisse bien dessus, j’ai collé sous le pied un peu de masking tape. Ça a été très efficace. Le tissu glissait tout seul !

Voilà le résultat final :

loupios doudou plat

Qui veut un câlin ?

2 petits bavoirs

 

It's dinner time

J’innove cette fois pour un cadeau de naissance. Finis les bavoirs que bébé ne pourra utiliser que trois ans plus tard. Cette fois je tente les petits bavoirs.

Je voulais un modèle hyper simple car je testais en même temps mon cadeau de Noël : ma surjeteuse !!

Je ne maitrise vraiment pas encore la bête mais du peu que j’ai pu en voir, ça semble vraiment être un super outil ! J’ai hâte d’en apprendre un peu plus à son sujet.

En attendant voici mes deux petits bavoirs avec les petits défauts que cela implique.

bavoir étoiles

_bavoir hérisson champignon

et je vous montre aussi le verso de celui là car j’aime trop le tissu🙂

_DSC9952.JPG